Calculer la puissance du plancher chauffant

Effectuer le calcul de puissance d’un plancher chauffant n’est pas une mince affaire.

C’est pourquoi il est très largement conseillé de laisser faire l’installateur qui possède les outils nécessaires à ce type de calculs, et des logiciels pour lui venir en aide.

C’est une étape très importante puisqu’elle permettra de trouver le bon compromis entre la puissance et la température maximale autorisée, et le niveau de confort désiré.

Elle s’effectue bien sûr toujours avant l’installation.

Cliquez ici pour obtenir un devis

La déperdition thermique

calculs puissance plancher chauffant

L’installateur commencera par analyser les déperditions thermiques.

Il est nécessaire pour cela de connaître la température extérieure de base.

Il s’agit d’une moyenne extérieure par région, qui est mesurée chaque hiver.

Grâce à cela, il sera possible de connaître la consommation énergétique hivernale moyenne de la future installation.

La puissance minimale

Après avoir analysé les déperditions thermiques, l’installateur calculera la puissance minimale nécessaire du plancher chauffant à installer.

Cette dernière devra être suffisante pour permettre d’augmenter rapidement la chaleur d’une pièce.

C’est une donnée importante, qui nous assurera un meilleur confort à l’usage.

La puissance équipable

Lorsqu’il aura pris connaissance des déperditions thermiques, et de la puissance minimale, l’installateur effectuera le calcul de la puissance équipable.

Elle se calcule en déterminant la surface utile de chaque pièce.

Pour ce faire, il faut déduire de la superficie totale, tous les éléments fixes d’une pièce, comme par exemple les meubles de cuisine, un WC ou une baignoire, et également la bande de retrait nécessaire autour des murs porteurs, des escaliers, ou bien d’une cheminée.

Cliquez ici pour obtenir un devis

La puissance maximale

Pour un plancher chauffant électrique, il sera nécessaire de calculer aussi la puissance linéique du câble chauffant.

Cela permettra de respecter la puissance autorisée qui est de 106 watts par mètre carré.

Toutes les normes à respecter sont bien sûr intégrées dans les cahiers des prescriptions techniques (CPT).

Le revêtement final entrera en compte dans le calcul des puissances minimales et maximales, il faudra donc l’avoir choisi avant de commencer cette étude.

Vous aurez compris que ces calculs sont quasi impossibles pour le bricoleur lambda, et un professionnel sera réellement indispensable pour cette étape cruciale de votre projet de plancher chauffant.