Chauffage au sol électrique

On considère à juste titre le plancher chauffant électrique, comme le meilleur système de chauffage fonctionnant à l’électricité.

Contrairement au plancher chauffant à eau, il ne nécessite pas de gros travaux, et peut donc généralement être mis en place dans toutes les habitations, neuves ou déjà bâties.

À l’usage, il est extrêmement confortable d’utilisation et il ne nécessite quasiment aucun entretien. Difficile de lui trouver des défauts.

Cliquez ici pour obtenir un devis

Son fonctionnement

Plancher_chauffant

Le chauffage au sol électrique transmet sa chaleur par le biais d’un câble chauffant réparti sous le sol sur toute sa surface.

Le sol accumule la chaleur et la transmet à son tour par rayonnement au reste de la pièce de façon très homogène.

Le câble chauffant est posé sur des plaques d’isolation qui orientent le flux thermique vers le haut, pour chauffer la maison et ne pas gaspiller de l’énergie à chauffer inutilement les sous-sols de l’habitation équipée.

L’installation est plutôt simple, le câble s’intégrant simplement dans les plaques dotées d’un calepinage pré-dessiné.

Il est ensuite recouvert d’une chape ou d’un revêtement sec, qui diffusera la chaleur par inertie, en accumulant cette dernière.

L’installation est complètement invisible, et seul le thermostat ainsi que le lien au panneau électrique sont visible.

Quelques revêtements à éviter

La moquette est déconseillée, puisqu’elle ne restitue pas correctement la chaleur du plancher.

On évitera aussi les revêtements en bois ou en plastique qui n’apportent aucune inertie, et qui ne permettront pas de tirer les pleines possibilités de votre chauffage au sol.

On privilégiera alors un revêtement d’origine minérale, comme certains carrelages, de l’ardoise ou pourquoi pas des pavés de terres cuites.

Le plancher chauffant électrique est recouvert d’une chape moins épaisse que le chauffage au sol eau, et il faudra lui éviter les blocages thermiques qui empêchent la chaleur de circuler correctement et qui peuvent provoquer des surcharges et abîmer l’installation.

Il ne faut alors pas poser de matelas au sol, et garder un espace de 3 cm entre le sol et les différents éléments du mobilier.

C’est pour cette raison que le chauffage au sol, dans une maison neuve, n’est jamais posé à l’emplacement des meubles de cuisine.

Cliquez ici pour obtenir un devis

Le plancher chauffant électrique à accumulation

Il s’agit d’un type de chauffage au sol électrique plus rare, qui est utilisé dans les régions au climat rigoureux.

Il nécessite une chape plus épaisse, en béton, qui accumulera plus de chaleur notamment pendant la nuit, lorsque l’électricité est moins chère.

Il marchera plutôt en heures creuses, pour restituer la chaleur le jour pendant les heures pleines par inertie de la matière.

Il est généralement complété par des chauffages d’appoint pour la journée, cela peut être un poêle à bois, mais aussi un plafond chauffant ou des plinthes chauffantes.

Les avantages

Même s’il est plus énergivore qu’un système à eau, le chauffage au sol électrique, dans une maison correctement isolée, permettra toujours de faire des économies.

L’inertie de la matière, quoi que moins importante que celle d’un plancher chauffant à eau, permet tout de même d’emmagasiner la chaleur et ainsi de réduire sa facture, surtout si on compare avec des radiateurs électriques lambda.

La chaleur délivrée est saine, l’air n’est pas asséché et aucune poussière n’est brûlée.

C’est un des modes de chauffage parmi les plus confortables.

La température est la même dans toute la pièce, voire dans toute la maison, ce qui apporte encore un peu plus de confort à l’habitation.

Enfin, un chauffage au sol électrique ne demande quasiment pas d’entretien.

Il faudra simplement contrôler qu’il fonctionne correctement juste avant une saison de chauffe, afin de prévenir l’installateur si ce n’est pas le cas.

Cliquez ici pour obtenir un devis