Entretien du chauffage au sol

Il y a un minimum d’entretien à effectuer pour conserver un plancher chauffant toujours performant.

En réalité, c’est surtout vrai pour les systèmes hydrauliques, qui réclament un peu plus d’attention que les systèmes électriques.

Cliquez ici pour obtenir un devis

Dans les deux cas, il faudra toutefois effectuer quelques contrôles pour s’assurer du bon fonctionnement de notre installation.

Le plancher chauffant électrique

entretien plancher chauffant

Même s’il est plus énergivore que son frère hydraulique, le chauffage au sol électrique tire son épingle du jeu par sa facilité d’entretien.

Une fois mis en place, le câble chauffant est protégé par sa gaine isolante, ainsi que par l’épaisseur de l’enrobage.

L’électricité qui circule n’est pas salissante, ne crée pas de bouchon ou de boue, bref il n’y a pas de risques d’encrassement, et à moins de percer le sol au mauvais endroit, le câble ne se détériorera pas.

Les seuls risques possibles sont les suivants :

  • Une surchauffe provoquée par une section trop faible des conducteurs en rapport à la puissance émise.
  • Une surtension due à une alimentation électrique ne fonctionnant pas correctement (problème de branchement, manque de protection…)

Dans tous les cas, ses problèmes se règlent facilement puisque tous les raccordements sont accessibles, dans la boite de connexion.

Il est déconseillé de poser des tapis trop épais ou bien sûr de la moquette dans les zones équipées du plancher chauffant électrique, pour éviter une surchauffe de la dalle qui se répercuterait sur certaines parties du câble.

Enfin, en terme d’entretien, il suffira simplement de contrôler le bon fonctionnement de l’ installation avant chaque saison de chauffe, tout simplement en vérifiant le thermostat, la température délivrée, et les protections au niveau du tableau électrique.

Cliquez ici pour obtenir un devis

Plancher chauffant hydraulique

Le chauffage au sol avec système à eau comporte plus d’attention et de travail, mais ce n’est pas insurmontable.

Même s’il est possible de nettoyer son installation tout seul, il sera tout de même préférable de faire appel à un professionnel.

En premier lieu, votre plancher chauffant eau fonctionne à l’aide d’une source d’énergie, que ce soit une chaudière, une pompe à chaleur ou des panneaux électriques, ils nécessiteront tous un entretien régulier.

Une pompe à chaleur demande une révision annuelle, et il faut contrôler une chaudière tous les deux ans environ. Pour les panneaux solaires, c’est plus aléatoire.

Pour votre chauffage au sol à eau, vous devrez prendre soin des circuits hydrauliques qui diffusent l’eau chaude dans tous les sols de votre habitation.

En effet, sur le long terme, des boues se forment à l’intérieur des conduits, et elles doivent être évacuées. Il faut donc procéder à un désembouage, tous les 5 à 7 ans.

Il faut compter entre 2 et 10 jours d’intervention, selon l’encrassement de l’installation.

Il existe deux procédés différents, le désembouage physique et le désembouage chimique.

Dans les deux cas, le professionnel en charge, injecte après le nettoyage et la vidange, un produit qui inhibe la corrosion et l’entartrage. Un entretien complet nécessitera le démontage du corps de chauffe, et le nettoyage intégral des circulateurs.

Plus l’entretien complet sera répéter régulièrement, c’est-à-dire tous les 5 ans, et plus vous prolongerez la durée de vie de l’installation, tout en optimisant le rendement du plancher chauffant.

Il ne faut donc pas oublier d’en prendre soin.

Cliquez ici pour obtenir un devis