Normes du chauffage au sol

Pour la mise en place d’un plancher chauffant qu’il soit électrique ou hydraulique, comme pour tout type d’installation électrique ou hydraulique, il faudra respecter certaines normes obligatoires et nécessaires au bon fonctionnement de l’installation en toute sécurité.

On peut obtenir toutes les informations concernant les normes, auprès du CSTB ou de l’Afnor, mais voici celles qui sont incontournables.

Cliquez ici pour obtenir un devis

Les DTU et CPT

normes plancher chauffant

Les documents techniques unifiés (DTU), ainsi que les cahiers des prescriptions techniques (CPT), regroupent toutes les règles établissant la mise en œuvre du plancher chauffant.

Ces textes comportent les normes en vigueur qui doivent être respectées, des certifications sur la conformités des matériaux et des produits susceptibles d’être utilisés, mais également des avis technique pour l’installation.

On trouve notamment dans les DTU, la norme 64.14, qui impose une certaine qualité d’isolation pour éviter au maximum les dépenses d’énergie.

Il faudra s’y référer si le local repose sur une dalle en contact avec la terre, sur un vide sanitaire, ou bien sur un autre local chauffé.

La basse température

Un arrêté ministériel, mis en place le 23 juin 1978, et modifié en 2005 concernant les installations fixes destinées au chauffage, exige que la température au sol ne dépasse pas les 28°C.

Article 35, alinéa 2 : « Les planchers chauffants doivent être conçus et installés de façon que, dans les conditions de base, la température au contact des sols finis ne puisse dépasser 28°C en aucun point ».

C’est non seulement pour des raisons écologiques, mais aussi pour des raisons de santé que cette température maximale a été revue en 2005.

Cliquez ici pour obtenir un devis

La norme NFC15 100 pour un chauffage au sol électrique

Tout ce qu’il faut savoir sur les conditions à respecter pour votre plancher chauffant électrique chauffant se trouve dans la norme NFC15 100.

On y parle entre autres, de l’épaisseur de l’isolant, de la hauteur des prises, ou de la résistance thermique de l’installation.

En résumé

L’installation d’un plancher chauffant est un ouvrage multi-technique qui nécessite forcément des précautions et des normes rigoureuses.

Pour obtenir un chauffage au sol performant et économique, il sera nécessaire de les suivre à la lettre.

Avec le respect de ces normes, vous garantissez également la longévité de votre matériel.

Il n’y a donc réellement aucune raison de passer outre.